top of page
  • Cécile Fratta Brunet

TOUTES les émotions sont positives !

Dans le film Sens dessus dessous (Québec) et Vice Versa (France), cinq émotions de base sont personnifiées :  tristesse, colère, joie, dégout et peur.

 

Joie apparait au premier plan des émotions. Elle dirige le Quartier Cérébral en donnant des ordres aux autres et en voulant tout contrôler. Elle va jusqu’ à délimiter Tristesse, l’intimant de rester dans un cercle dessiné au sol.

 

C’est le chaos absolu dans le cerveau de Riley, jeune fille de 11 ans. Joie est programmée pour être meneuse mais de graves conséquences surviennent alors. Riley perd peu à peu tous ses repères. Une chance que progressivement les autres émotions vont prendre leur place. Elles permettent alors à Riley de retrouver son équilibre interne. 

 

Lors d’un souvenir d’une partie de hockey perdue, Joie veut absolument laisser croire que Riley l’a gagnée, parce qu’elle pense être l’émotion la plus importante. Cependant, on voit que sans Tristesse, qui fait pleurer Riley et qui amène parents et amis à la consoler, Joie ne peut pas exister.

 

Tristesse aide également Bing Bong, ami imaginaire de Riley, à poursuivre son chemin lorsqu’il est désespéré, assis au sol.

 

Joie essaie de le faire rire en faisant des grimaces, lui dit que tout va s’arranger mais ce n’est pas de ça dont il a besoin. Tristesse s’approche alors, se met à sa hauteur, le regarde et met en mots sa peine : « je suis désolée, on t’a pris quelque chose que tu aimais ». Joie pense que Tristesse va aggraver la situation, elle va plutôt la débloquer en prenant Bing Bong dans ses bras et en lui permettant de fondre en larmes.  Celui-ci se sent mieux, se relève et peut continuer sa route.

 

Peur et Dégoût ont également leur rôle à jouer.  Par exemple, elles aident Riley à faire les bons choix : Dégout évite les situations nuisibles et Peur se charge de la sécurité.

 

Quant à Colère, elle veille entre autres à ce que justice règne. C’est elle qui initie la fugue de Riley d’abord et qui ensuite l’arrête. C’est ce double mouvement qui va permettre à Riley de découvrir une nouvelle dynamique qui lui sera bénéfique.

 

C’est aussi Colère qui va permettre à Tristesse et Joie de revenir au Quartier Cérébral et faire en sorte que toutes les émotions soient enfin réunies.

 

Le film se nomme Sens dessus dessous au Québec et Vice Versa en France. Il évoque la réciprocité, l’échange et le partage. Il met en valeur toutes les émotions.  Elles sont dépendantes les unes des autres et ne peuvent exister seules. Une émotion en aide une autre et vice versa.

 

C’est sous cet angle que ce film est intéressant à découvrir ou à redécouvrir avec les enfants, entre adultes, seul ou en groupe.

 

Il nous amène à considérer toutes les émotions de manière positive et nous montre l’importance d’être en lien avec chacune d’elles.

 

Lorsque l’on demande à une personne si elle va bien, nous attendons avant tout une réponse affirmative. Mais, pour être vrai, ne devrions-nous pas dire « comment se porte ta tristesse, ta colère, ta peur, ton dégout, ta joie ? » et non « comment ça va? ».

 

Les émotions veillent sur nous, font partie intégrante de notre être, nous animent. Elles nous communiquent des informations quant à nos besoins fondamentaux. Ainsi, elles nous permettent d’adapter nos réactions.

 

Elles constituent notre identité. C’est en les écoutant que nous comprenons qui nous sommes.

Cécile Fratta Brunet

Travailleuse sociale en prévention et protection de l’enfance

Responsable d’action sociale. Département de la Loire, France

 

Prochain billet : Se sentir aimé mais pas aimable (Titre provisoire)

569 vues0 commentaire

Comments


bottom of page